Festival de Vidéos

 

Samedi 12 mai de 19h à 19h à la Vigie.

 

Cette année, Rendez-vous à Saint-Briac met la vidéo à l’honneur en organisant le samedi 12 mai  une projection de vidéos d’artistes des galeries Binome, Françoise Paviot, RX, Melanie Rio Fluency, Petits carreaux et issues des collections d’Isabelle et Jean-Conrad Lemaître, du Frac Bretagne et du Fonds départemental d’art contemporain d’Ille-et-Vilaine. Ainsi que la présentation inédite d’une vidéo de Marcel Dinahet, accompagnée au piano par Mélaine Dalibert, de 16h à 19h à la Vigie.

 

Programme du Festival

 

De 16h à 17h : Projection d’un programme de vidéos proposé par les galeries Françoise Paviot, RX, Binome, Melanie Rio Fluency et Petits Carreaux.

De 17h à 18h : Vidéos de la collection Lemaître, du Frac Bretagne et du Fonds départemental d’art contemporain d’Ille-et-Vilaine. Entretien avec Mme et Mr Lemaître au sujet de leur collection, mené par Françoise Paviot.

De 18h à 19h : Melaine Dalibert & Marcel Dinahet. 40’ Piano /Vidéo Sur une composition et une interprétation au piano de Melaine Dalibert en 40 minutes Marcel Dinahet a réalisé un plan séquence issu de marches sur le littoral. Des matières, de l’eau, des fragments du paysage se succèdent sur un écran en simultané par rapport à l’interprétation musicale de Melaine Dalibert. Des renvois s’opèrent dans les qualifications images en mouvement /sons.

 

UNE OFFRE ARTISTIQUE PRESTIGIEUSE ET ABONDANTE

 

Galerie Françoise Paviot (Paris) 

Blanc derange©Blanca Casas Brullet, Blanc dérange. Galerie Françoise Paviot. 

 

Blanca Casas Brullet

Née à Mataró en 1973, elle a habité à Paris depuis 1997 et réside à Barcelone depuis 2017. Diplômée aux Beaux Arts de Barcelone en 1996 et à l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts à Paris.
Dans ses œuvres, Blanca Casas Brullet porte une attention constante aux processus de transformation. À travers une pratique pluridisciplinaire qui intègre photographie, vidéo, dessin, sculpture ou performance, elle interroge la représentation et l’apparition de l’image; le corps subit toutes sortes de mues et le signe linguistique change en signe visuel. Son travail prête une attention particulière au langage, à la polysémie des mots, à la charge poétique que recèle la traduction d’une langue à l’autre et à l’étrangeté de la traduction littérale de certaines métaphores en images.
Plus récemment, l’artiste s’est intéressée à l’acte créateur comme moment de passage, à la fabrication de l’image comme source de transformation.

 

 

Galerie Binome (Paris)

Sans titre#9, série Territoires circonscrits, 2015-16
©Thibault Brunet, Territoires circonscrits, sans titre #9. Courtesy Galerie Binome

 

Thibault Brunet

Le travail photographique et video Territoires Circonscrits est une recherche inspirée des missions photographiques du siècle dernier. Sur les côtes du Pas-de-Calais et de Bretagne, puis aux Etats-Unis, Thibault Brunet numérise l’environnement à 360 degrés avec un scanner et crée des images proches de la modélisation 3D. En développant ces paysages en réalité virtuelle, il brouille les codes de représentation et joue sur l’ambiguïté du statut de l’image pour en révéler le potentiel narratif. Distanciés de la réalité, ces territoires composent un décor quasi cinématographique.

 

 

Galerie RX (Paris)

Le laveur de carreaux, 2010 bis
©Anna Malagrida, Le laveur de carreaux, 2010. Galerie RX

 

Anna Malagrida

Réalisée depuis l’intérieur de la galerie RX, cette vidéo donne à voir l’action du laveur de vitres qui nettoie depuis la rue. Le geste du travail renvoie au geste pictural et montre la formation et la transformation de l’image. A travers cette action médusante, nous regardons la vie de la rue Delcassé un dimanche matin au mois de novembre. La transparence partielle de ces vitrines laisse la camera capter, dans un mouvement naturel, la poésie de la vie moderne.

 

 

Melanie Rio Fluency (Nantes)

Delphine Deguislage
©Delphine Deguislage, Les Yeux sans visage, 2015. Melanie Rio Fluency.

 

Franck Gerard
©Franck Gérard, LA TOUR, Juin-Juillet 1999. Melanie Rio Fluency.

 

 

Galerie des petits carreaux (Saint-Briac)

Capture d_écran 2018-03-19 à 13.35.27
©Clip d’Yves Trémorin, réalisé pour Etienne De Crecy, Someone Like You.

 

 

Frac Bretagne

Aurélie Ferruel et florentine Guédon
©Aurélie Ferruel et Florentine Guédon, Danse avec le cul. Fonds départemental d’art contemporain d’Ille-et-Vilaine.

 

Danse avec le cul, 2015

“Après la découverte des fest noz de Bretagne et de la danse Shangaan d’Afrique du Sud, nous souhaitions séduire deux hommes en bois. Nous dansons autour d’eux sur un chant de nos grands-mères nous expliquant comment charmer les hommes au bal.”
(Aurélie Ferruel et Florentine Guédon, 2015)

 

 

Benoit-Marie Moriceau
©Benoît-Marie Moriceau, Concrete Sunset. Collection Frac Bretagne.

 

Concrete Sunset, 2012

 » En 2012, alors que je suis en résidence à Marfa, un village situé dans le sud-ouest du Texas, je suis invité à répondre à un concours d’art public à Paris. À cette période, je suis particulièrement captivé par les couchers de soleil que je peux observer dans le désert et j’imagine ainsi retranscrire ces couleurs et les peindre à l’échelle des deux silos de béton visés par le concours. Les couchers de soleil dont je fais l’expérience à Marfa sont d’une telle intensité qu’ils confortent une certaine imagerie romantique de l’Amérique et peuvent finalement produire le sentiment d’une parfaite illusion : celle d’un décor à la «Truman Show». Dans l’incapacité de revenir en France pour la présentation orale, je décide de faire parvenir aux membres du jury un échantillon de coucher du soleil que j’ai filmé sur place. Cette «carte postale vidéo» permet de signifier mon absence à travers la voix du cowboy Ty Mitchell, amplifiant ainsi une double dimension : mélancolique et inévitablement stéréotypée. »
(B-M Moriceau, septembre 2014)

 

 

REP group
©R.E.P. group, Smuggling. Collection Frac Bretagne

 

R.E.P. group (Revolutionary Experimental Space) a été créé à Kiev en 2004 par :
Kseniya Gnylytska, Nikita Kadan, Zhanna Kadyrova, Volodymyr Kuznetsov, Lada Nakonechna, Olesia Khomenko.

Smuggling (Contrebande) est une action qui se situe au point de contrôle de la frontière entre l’Ukraine et la Pologne. Le groupe R.E.P. transporte du pétrole russe dans des bouillottes de caoutchouc dissimulées sous leurs vêtements et du gaz russe dans des ballons de baudruche. Les artistes filment également la vie des petits contrebandiers ukrainiens qui s’attachent à même le corps à l’aide de ruban adhésif des cartouches de cigarettes et des bouteilles plastique pleines de vodka pour les passer clandestinement en Pologne. Cette œuvre se situe aux confins du documentaire, de la vidéo et de l’art contemporain en renouvelant les liens entre art et politique.

 

 

Les artistes présentés : Thibault Brunet, Blanca Casas Brullet, Clement Cogitore, Delphine Deguislage, Marcel Dinahet et Melaine Dalibert, Éric Duckaerts, Cedrick Eymenier, Aurélie Ferruel et Florentine Guédon, Franck Gérard, Anna Malagrida, Adrian Melis, Daniel Monroy, Benoît-Marie Moriceau, R.E.P. group,Yves Trémorin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s